Le SMIC 2017 approchant les 9,75 euros brut de l’heure ?

Le montant du SMIC 2017 pourrait approcher les 9,75 euros d’après les premiers éléments de calcul.

Le SMIC 2017 devrait afficher une hausse de quelques centimes le 1er janvier. Si rien n’est définitif, c’est en tout cas ce que montrent les premiers calculs effectués avec les données encore provisoires.

SMIC 2017
Crédit : Denali National Park and Preserve

En effet, tous les 1er janvier, le SMIC évolue en fonction d’une formule mathématique qui considère deux critères. Ceux-ci comptant chacun pour moitié dans le calcul de la revalorisation annuelle :

  • L’inflation (Indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles)
  • Le SHBOE (Le taux du salaire horaire de base ouvrier et employé)

A ce stade, aucune de ces deux valeurs n’est définitivement connue. Mais en se basant sur les tendances de l’année 2016, il est possible d’estimer quels seront les taux retenus pour le calcul définitif du SMIC 2017.

En effet, sauf renversement de situation, l’inflation 2016 devrait s’établir autour de 0,4 ou 0,5%. De son coté, le SHBOE 2016 devrait dépasser légèrement les 1%. Il en résulte de le SMIC 2107 devrait subir une revalorisation comprise entre 0,7% et 0,85%.

Étant donné que le SMIC horaire brut 2016 était de 9,67%, on peut s’attendre à un SMIC 2017 compris entre 9,73 et 9,75 euros de l’heure. Attendra-t-il les 9,75 euros? Nous le saurons courant décembre.

En effet, le montant du SMIC 2017 sera annoncé vers le milieu du mois de décembre 2016 quand les chiffres définitifs seront connus. Puis, le SMIC 2017 sera officialisé par un décret et appliqué des le début de l’année 2017.

Ceci s’entend hors intervention de l’État. Car le gouvernement peut décider de modifier le montant du SMIC en lui attribuant ce qu’on appelle un « coup de pouce », une revalorisation arbitraire de la valeur de revenu minimum.

Le SMIC horaire brut 2016 à 9,67 euros en France

En 2016 le SMIC horaire devrait être revalorisé à 9,67 euros, soit le minimum autorisé.

En atteignant 9,67 euros de l’heure, le SMIC brut 2016 sera rehaussé du minimum prévu par le mécanisme de révision. Il n’y aura donc pas cette année non plus, de coup de pouce de la part du gouvernement.

La décision sur le montant du SMIC horaire 2016 ne sera dévoilée officiellement que le 14 décembre 2015. Mais les premières informations fiables indique que le montant du SMIC en 2016 sera de 9,67 euros. Cela constitue une augmentation de 0,55% par rapport au SMIC horaire 2015 de 9,61 euros.

Cette augmentation est le résultat du calcul officiel. Celui-ci est basé pour moitié sur l’indice des prix à la consommation et pour autre moitié sur le gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE). L’inflation étant quasi nulle en 2015, c’est principalement le SHBOE qui apporte sa contribution à la hausse du SMIC. Il subit donc une augmentation de 0,55% pour atteindre 9,67 euros en 2016.

  • Un SMIC brut 2016 à 1 466 euros mensuel

le SMIC 2016 à 9,67 euros
Myriam El Khomri Crédit : Claude TRUONG-NGOC

Cette hausse du SMIC horaire à 9,67 euros de traduit par un SMIC brut mensuel à 1 466 euros. Ceci pour une personne ayant travaillé un mois complet à 35 heures pas semaine. Le SMIC mensuel 2016 est en hausse de 9 euros par rapport à son niveau de 2015.

Reste que le gouvernement peut décider d’augmenter davantage le SMIC via ce qu’on appelle le fameux « coup de pouce ». Mais le ministre du travail Myriam El Khomri devrait sauf surprise annoncer que le gouvernement ne souhaite pas donner de coupe de pouce au SMIC en 2016. Le dernier coup de pouce remonte toujours à l’arrivée au pouvoir de François Hollande mi-2012.

Le gouvernement devrait ainsi suivre les recommandations du groupe d’expert qui émettent un avis consultatif sur la question du SMIC. Ces derniers ont indiqué dans le rapport qu’ils ont émis fin novembre que « même si le chômage tend à se stabiliser, le futur reste encore très incertain ». Les experts estiment que « ce n’est pas le moment d’ajouter à l’incertitude en cherchant à accélérer dès à présent la hausse des salaires ». Puis ils ajoutent que la progression du SMIC est déjà « très proche de celle du salaire moyen ces dernières années ».

Le SMIC sera revalorisé de 0,8% au 1er Janvier 2015

Le SMIC horaire passera à 9,61 euros brut au 1er janvier 2015, soit une augmentation de 0,8%

Le gouvernement a officialisé la revalorisation du SMIC de 0,8% au 1er janvier 2015. Cette évolution est conforme à celle déjà estimée officieusement selon les chiffres de Insee qui servent de base au calcul du salaire minimum.

Au 1er janvier 2015, le SMIC horaire brut sera de 9,61 euros contre 9,53 euros actuellement. Ceci correspond à un SMIC mensuel de 1457,52 euros. Soit une douzaine d’euros de revalorisation brute.

  • Une augmentation purement mécanique

Cette revalorisation de 0,8% est la conséquence de l’évolution de deux critères définis par la loi comme suit :

  1. L’indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles. Cet indice a évolué de 0,2% entre novembre 2013 et novembre 2014.
  2. La moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE). Cette valeur se hisse à +0,6% entre septembre 2013 et septembre 2014.
Hausse du SMIC de 0,8% au 1er janvier 2015
le répit du travailleur

Cette évolution se fait donc selon les mécanismes légaux qui régissent le SMIC, en l’absence de « coup de pouce » que le ministre du travail, François Rebsamen et le ministre des finances, Michel Sapin avaient successivement écarté.

Mais les principaux syndicats regrettent que le gouvernement n’ait pas accordé ce fameux coup de pouce. « Les salariés apprécieront », a déclaré Agnès Le Bot de la CGT. « On reste tous sur notre faim », a annoncé Marie-Alice Médeuf-Andrieu de FO.

A noter que l’augmentation du SMIC est inférieur au salaire horaire de base ouvrier et employé. Le SHBOE décrit ci-dessus augmente en effet de 1,2%. Cela est dû à la faible inflation sur l’année écoulée. L’indice qui la traduit, l’indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles, plafonne à 0,2%

Le dernier coup de pouce au SMIC remonte au 1er juillet 2012. Il correspond au moment où François Hollande avait porté l’augmentation du salaire minium à 2% au lieu des 1,4% légaux.