Les experts sur le SMIC contre un coup de pouce en 2017

Le groupe d’experts s’est prononcé contre un coup de pouce au SMIC au 1er janvier 2017

Le groupe d’experts chargé de donner son avis sur une revalorisation du SMIC s’est prononcé contre ce qu’on appelle un « coup de pouce » au 1er janvier 2017. Ils préconisent ainsi que l’augmentation du SMIC se limite aux règles en vigueur. Le SMIC devrait donc être revalorisé à hauteur de 9,73 euros de l’heure voire 9,75 euros selon les premières estimations. Ceci en attendant les chiffres officiels qui devrait être connus mi décembre.

Déjà à la même époque l’an dernier, ce groupe d’expert avait suggéré au gouvernement de ne pas augmenter le SMIC plus que les règles de revalorisation automatique. Le gouvernement avait suivi ce conseils en établissant un SMIC 2016 à 9,67 euros brut de l’heure.

  • Une reprise économique encore trop fragile selon les experts

experts du SMICLes arguments de ce groupe d’experts ressemblent à ceux déjà formulés fin 2016. A savoir que la tendance est à l’amélioration sur le marché du travail mais que celle-ci reste fragile et incertaine. Ils pensent qu’augmenter le SMIC de manière artificielle en 2017 pourrait nuire à cette timide reprise économique.

Ils disent également qu’augmenter le SMIC fragiliserait les entreprises, ce qui pourrait alors freiner les embauches. Du coté des employés, les experts estiment que «la pauvreté comme l’inégalité diminuent plus fortement sous l’effet d’une revalorisation de la prime d’activité que sous l’effet d’une hausse du Smic»

L’avis de ces experts reste purement indicatif. Mais il est probable que le gouvernement suive encore cette année cette recommandation. Nous ne sommes pas néanmoins à l’abri d’une surprise à six mois de l’élection présidentielle de 2017. Le gouvernement s’exprimera officiellement sur le montant du SMIC 2017 le 19 décembre 2016 à l’issue d’une réunion de la Commission nationale de la négociation collective.

Le dernier « coup de pouce » au SMIC remonte à l’élection présidentielle de 2012. François Hollande fraichement élu avait alors accordé un coup de pouce de 2% au SMIC. Cela pourrait bien être le seul de son quinquennat.

Hausse effective du SMIC ce 1er janvier 2015

En ce 1er janvier 2015, le SMIC vient de subir une hausse de 0,8%. Il s’établit à 9,61 euros de l’heure.

La hausse du SMIC horaire de 0,8% était connue depuis plusieurs jours avec la publication du décret au journal officiel le 24 décembre 2014. Cette officialisation faisait suite à l’annonce du gouvernement le 18 décembre de revaloriser le SMIC de cette valeur. Ceci confirmait les premiers calculs réalisés quelques jours auparavant de manière officieuse. Ils avaient été réalisés dès que les éléments nécessaires au calcul du SMIC furent connus.

  • le SMIC brut mensuel se hausse à 1 457,52 euros

En ce premier jour de l’année 2015, le taux horaire du SMIC s’établit à 9,61 euros. Alors que le SMIC brut mensuel pour une personne travaillant 35 heures par semaine passe à 1457,52 euros.

Cette nouvelle valeur du SMIC horaire est effective à partir du premier janvier 2015. Elle est applicable à toute personne étant salariée et rémunérée au SMIC. La hausse de 0,8% correspond à la hausse légale selon les critères officiels qui régissent l’évolution du salaire minimum interprofessionnel de croissance.

hausse du SMIC horaire au 1er janvier 2015
Crédit : Randhawaharnir

En effet, un éventuel « coup de pouce » avait été clairement écarté à la fois par François Rebsamen, le ministre du travail. Puis par Michel Sapin, le ministre des Finances et de Comptes public, avant la fin de l’année 2014. Le dernier coup de pouce au SMIC remonte à 2012. Il correspond à l’arrivée de François Hollande au pouvoir. Depuis cette année, seule l’évolution légale a été appliquée.

Le SMIC net mensuel subit quant à lui une hausse de 8 euros environ pour s’établir à 1137 euros, contre 1129 euros en 2014. Cette hausse est la quasi la même que celle vécue en 2013. Mais elle reste loin des hausses des trois années précédentes qui étaient toutes à deux chiffres. Ceci en comptant d’une année sur l’autre, c’est à dire sans compter les hausses intermédiaires éventuelles de milieu d’année.

Le SMIC sera revalorisé de 0,8% au 1er Janvier 2015

Le SMIC horaire passera à 9,61 euros brut au 1er janvier 2015, soit une augmentation de 0,8%

Le gouvernement a officialisé la revalorisation du SMIC de 0,8% au 1er janvier 2015. Cette évolution est conforme à celle déjà estimée officieusement selon les chiffres de Insee qui servent de base au calcul du salaire minimum.

Au 1er janvier 2015, le SMIC horaire brut sera de 9,61 euros contre 9,53 euros actuellement. Ceci correspond à un SMIC mensuel de 1457,52 euros. Soit une douzaine d’euros de revalorisation brute.

  • Une augmentation purement mécanique

Cette revalorisation de 0,8% est la conséquence de l’évolution de deux critères définis par la loi comme suit :

  1. L’indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles. Cet indice a évolué de 0,2% entre novembre 2013 et novembre 2014.
  2. La moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE). Cette valeur se hisse à +0,6% entre septembre 2013 et septembre 2014.
Hausse du SMIC de 0,8% au 1er janvier 2015
le répit du travailleur

Cette évolution se fait donc selon les mécanismes légaux qui régissent le SMIC, en l’absence de « coup de pouce » que le ministre du travail, François Rebsamen et le ministre des finances, Michel Sapin avaient successivement écarté.

Mais les principaux syndicats regrettent que le gouvernement n’ait pas accordé ce fameux coup de pouce. « Les salariés apprécieront », a déclaré Agnès Le Bot de la CGT. « On reste tous sur notre faim », a annoncé Marie-Alice Médeuf-Andrieu de FO.

A noter que l’augmentation du SMIC est inférieur au salaire horaire de base ouvrier et employé. Le SHBOE décrit ci-dessus augmente en effet de 1,2%. Cela est dû à la faible inflation sur l’année écoulée. L’indice qui la traduit, l’indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles, plafonne à 0,2%

Le dernier coup de pouce au SMIC remonte au 1er juillet 2012. Il correspond au moment où François Hollande avait porté l’augmentation du salaire minium à 2% au lieu des 1,4% légaux.

Pas de coup de pouce au SMIC au 1er Janvier 2015

François Rebsamen, le ministre du travail, a exclu un coup de pouce au SMIC pour l’entrée dans 2015

Au 1er janvier 2015, le SMIC n’évoluera que selon les mécanismes légaux qui gèrent son niveau. C’est la conséquence des annonces faites par François Rebsamen, ministre du travail, qui exclu un coup de pouce au SMIC.

Il a précisé que «Quand la croissance n’est pas là, le coup de pouce n’est pas une bonne solution». Avant d’ajouter que «l’objectif prioritaire, c’est l’emploi et l’investissement».

Le ministre a également écarté les propositions sur un SMIC régional. Il a rappelé que «Le SMIC est un outil national de solidarité et doit demeurer le même partout sur le territoire national».

  • François Rebsamen rejette également l’idée de rémunération en dessous du SMIC

Cette idée était une des propositions de Pierre Gataz, le patron du Medef, qui avait fait couler beaucoup d’encre. Le ministre a en effet déclaré «rejeter tout SMIC dérogatoire ou un sous-SMIC pour les jeunes ou les demandeurs d’emploi de longue durée»

François Rebsamen ne donnera pas de coup de pouce au SMIC au 1er janvier 2015
François Rebsamen.
Crédit : Clément Bucco-Lechat

François Hollande, à son arrivée au pouvoir, avait donné un coup de pouce de 2% au SMIC. C’était en 2012, et depuis, les seules augmentations que le SMIC a subies ont été les formules légales. Ce n’est donc pas non plus en ce début le SMIC 2015 qui verra un changement.

En cela, le ministre suit les recommandations du groupe d’experts chargés de conseiller le gouvernement sur le SMIC. Ce groupe avait en effet déconseillé tout coup de pouce au SMIC. Ce groupe d’experts ne voyaient que des effets néfastes à une augmentation trop importante du SMIC dans la situation actuelle du pays.

François Rebsamen a rappelé néanmoins que «le SMIC progresse chaque année». Avant d’ajouter avoir «un défi majeur pour redresser notre pays, dont la compétitivité a été abîmée.»

Revalorisation du SMIC de 1,1% au 1er janvier 2014

Comme chaque premier janvier, Le SMIC a été revalorisé. Il s’établit pour 2014 à 9,53 euros brut par heure.

1,1 % d’augmentation. C’est sur cette base qu’a été revalorisé le SMIC au 1er janvier 2014. La valeur du salaire minimum s’élève à présent à 9,53 euros brut par heure. Cette décision a été entérinée par un décret publié au Journal Officiel en date du vendredi 20 décembre 2013.

Cela représente une augmentation de 10 centimes par heure. Soit moitié moins que l’augmentation entre les 1er janviers 2013 et 2012 qui s’était établie à 21 centimes. (dont 18 centimes entre les 1er janvier et 1er juillet 2013).

Il s’agit de l’évolution légale et mécanique du SMIC suivant les règles qui le régissent. A savoir l’évolution conjointe de l’indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles et la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE).

  • Pour un activité salariée de 151,67 heure, cela correspond à un salaire mensuel brut de 1 445,38 euros.

SMIC 2014
Crédit : Seattle Municipal Archives

Cela représentet un peu plus de 15 euros d’augmentation par rapport au montant en vigueur jusque là (15,17 euros pour être précis). Pour 35 heures de travail par mois, le SMIC 2013 s’élevant à 1430,22 euros mensuel.

L’augmentation 2014 suit les règles de revalorisation automatique du SMIC. Mais il ne bénéficie pas du fameux « coup de pouce » cette année.

Elle respecte ainsi les recommandations du groupe d’expert sur le SMIC. Ce dernier avait suggéré au gouvernement de ne pas surévaluer le SMIC en 2014 enfin de ne pas nuire à la compétitivité des entreprises française au niveau mondial. Celle-ci doivent faire avec un coût du travail élevé par rapport à d’autres régions du monde ou le coût du travail est très faible.

Il est donc probable que cette évolution soit la seule que le SMIC subira en cette année 2014. Ceci étant donné la conjoncture actuelle et les tendances au sein du gouvernement.