Pas de revalorisation du SMIC au 1er juillet 2014

Comme l’an dernier, le SMIC ne va pas être modifié au 1er juillet 2014. Le SMIC brut mensuel reste à 1 445,38€ par mois pour 35h par semaine.

Pas de surprise au 1er juillet. Cette année le montant du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) se maintient à 9,53 euros de l’heure. Ceci pour toute l’année 2014.

Contrairement à ce qui avait été le cas en 2011 et 2012. Ces années là, le SMIC avait été revalorisé 2 fois dans l’année, aux 1er janvier et aux 1er juillet. Il avait gagné pratiquement 5% en 18 mois. Il passait ainsi de 9 euros brut de l’heure au 1er janvier 2011 à 9,40 euros brut de l’heure au 1er juillet 2012. (4,44% exactement)

  • Pour la deuxième année consécutive, le SMIC n’a pas été revalorisé au 1er juillet 2014

SMIC au 1er juillet 2014
Ouvriers du rail – Musée de Moscou
Crédit : Harveyqs

Une étude récente pourrait également limiter à l’avenir le montant des revalorisation du SMIC. En effet, sur une demande du président de la république française, le commissariat général à la stratégie et à la prospective (France Stratégie) a indiqué dans un rapport intitulé Quelle France dans dix ans ? Les chantiers de la décennie qu’un SMIC trop élevé étaient un frein à l’embauche des personnes les moins qualifiées.

Ce rapport notait entre autres qu’en France le SMIC se situe à 62% du salaire médian (la moyenne de tous les salaires). Alors qu’il ne dépasse pas 50% en moyenne dans les pays membre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Sans demander une suppression du SMIC, le rapport suggère toutefois, à demi-mot, de revoir à la baisse le taux horaire du SMIC. Mais dans les faits, le pas sera difficile à franchir pour le gouvernement. Il devra en effet s’attaquer à un pilier social. Il reste probable que les revalorisations du SMIC deux fois par an, tous les 1er juillet en plus des 1er janvier, soit de l’histoire ancienne. On peut alors légitiment se poser la question de l’ampleur de la revalorisation au 1er janvier 2015.

Revalorisation du SMIC de 1,1% au 1er janvier 2014

Comme chaque premier janvier, Le SMIC a été revalorisé. Il s’établit pour 2014 à 9,53 euros brut par heure.

1,1 % d’augmentation. C’est sur cette base qu’a été revalorisé le SMIC au 1er janvier 2014. La valeur du salaire minimum s’élève à présent à 9,53 euros brut par heure. Cette décision a été entérinée par un décret publié au Journal Officiel en date du vendredi 20 décembre 2013.

Cela représente une augmentation de 10 centimes par heure. Soit moitié moins que l’augmentation entre les 1er janviers 2013 et 2012 qui s’était établie à 21 centimes. (dont 18 centimes entre les 1er janvier et 1er juillet 2013).

Il s’agit de l’évolution légale et mécanique du SMIC suivant les règles qui le régissent. A savoir l’évolution conjointe de l’indice des prix à la consommation hors tabac pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles et la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE).

  • Pour un activité salariée de 151,67 heure, cela correspond à un salaire mensuel brut de 1 445,38 euros.

SMIC 2014
Crédit : Seattle Municipal Archives

Cela représentet un peu plus de 15 euros d’augmentation par rapport au montant en vigueur jusque là (15,17 euros pour être précis). Pour 35 heures de travail par mois, le SMIC 2013 s’élevant à 1430,22 euros mensuel.

L’augmentation 2014 suit les règles de revalorisation automatique du SMIC. Mais il ne bénéficie pas du fameux « coup de pouce » cette année.

Elle respecte ainsi les recommandations du groupe d’expert sur le SMIC. Ce dernier avait suggéré au gouvernement de ne pas surévaluer le SMIC en 2014 enfin de ne pas nuire à la compétitivité des entreprises française au niveau mondial. Celle-ci doivent faire avec un coût du travail élevé par rapport à d’autres régions du monde ou le coût du travail est très faible.

Il est donc probable que cette évolution soit la seule que le SMIC subira en cette année 2014. Ceci étant donné la conjoncture actuelle et les tendances au sein du gouvernement.