Pas de revalorisation du SMIC au 1er juillet 2014

Comme l’an dernier, le SMIC ne va pas être modifié au 1er juillet 2014. Le SMIC brut mensuel reste à 1 445,38€ par mois pour 35h par semaine.

Pas de surprise au 1er juillet. Cette année le montant du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) se maintient à 9,53 euros de l’heure. Ceci pour toute l’année 2014.

Contrairement à ce qui avait été le cas en 2011 et 2012. Ces années là, le SMIC avait été revalorisé 2 fois dans l’année, aux 1er janvier et aux 1er juillet. Il avait gagné pratiquement 5% en 18 mois. Il passait ainsi de 9 euros brut de l’heure au 1er janvier 2011 à 9,40 euros brut de l’heure au 1er juillet 2012. (4,44% exactement)

  • Pour la deuxième année consécutive, le SMIC n’a pas été revalorisé au 1er juillet 2014

SMIC au 1er juillet 2014
Ouvriers du rail – Musée de Moscou
Crédit : Harveyqs

Une étude récente pourrait également limiter à l’avenir le montant des revalorisation du SMIC. En effet, sur une demande du président de la république française, le commissariat général à la stratégie et à la prospective (France Stratégie) a indiqué dans un rapport intitulé Quelle France dans dix ans ? Les chantiers de la décennie qu’un SMIC trop élevé étaient un frein à l’embauche des personnes les moins qualifiées.

Ce rapport notait entre autres qu’en France le SMIC se situe à 62% du salaire médian (la moyenne de tous les salaires). Alors qu’il ne dépasse pas 50% en moyenne dans les pays membre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Sans demander une suppression du SMIC, le rapport suggère toutefois, à demi-mot, de revoir à la baisse le taux horaire du SMIC. Mais dans les faits, le pas sera difficile à franchir pour le gouvernement. Il devra en effet s’attaquer à un pilier social. Il reste probable que les revalorisations du SMIC deux fois par an, tous les 1er juillet en plus des 1er janvier, soit de l’histoire ancienne. On peut alors légitiment se poser la question de l’ampleur de la revalorisation au 1er janvier 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *